Eybens à pied, à vélo… et en sécurité!

Il y a plusieurs manières d’aborder la question des mobilités.

Pour nous, il est nécessaire de prendre en compte TOUTES les formes de mobilités

En premier lieu, les mobilités dites actives ou douces, à commencer par la marche à pied.

Se déplacer en marchant…

Aujourd’hui, seuls les bons marcheurs sont pris en compte sur notre commune. Il faut installer des bancs tout au long des rues pour permettre à tous de prendre du repos si le besoin se faire sentir, ou simplement de s’asseoir pour un temps d’échange. 

Il faut aussi faire disparaître, et la liste est longue, tout ce qui rend difficiles les déplacements des personnes en situation de handicap, les mères de famille avec poussette, les jeunes enfants et les plus âgés.

 

Se déplacer à vélo…

Il n’y a visiblement pas de réelle volonté et donc pas eu de réels efforts pour instaurer la culture des déplacements à vélo sur notre commune durant le mandat 2014-2020. 

D’ailleurs, selon une enquête effectuée en 2019 par le baromètre des villes cyclables (https://www.parlons-velo.fr/barometre-des-villes-cyclables), plus de 90% des personnes interrogées à Eybens déclarent que la situation s’est peu (46,6%) ou pas améliorée (43,8%).  

Avec Vivre Eybens, nous souhaitons sincèrement développer ces mobilités actives.

Il faut donc inciter et accompagner les changements d’habitudes, et cela commence par l’éducation et la sensibilisation à tous les âges. 

Il faut aussi développer et multiplier les actions qui agissent sur les freins de la pratique, comme par exemple le camion atelier réparation initié par Jean Ponard et Raoul Urru.

Il faut impulser des initiatives comme par exemple “écoles en vélo” ainsi que des animations et formations… 

Et pour que cela fonctionne, il est nécessaire d’adapter nos équipements en conséquence, avec des garages à vélos et des arceaux en nombre suffisant…

Se déplacer en sécurité 

Bien entendu, la question de la sécurité est primordiale et elle est un frein majeur à la pratique du vélo en milieu urbain. 

Il faut donc s’attaquer aux zones de danger pour les cyclistes, nombreuses sur notre commune. Rien n’a été tenté par exemple contre ces points noirs en entrée de ville et notamment le long de l’avenue Jean Jaurès (cf. carte ci-dessous, Source: https://carto.parlons-velo.fr/).  

Points Noir Velo

De plus, dans le décompte des pistes cyclables de notre Ville, sont intégrés les simples tracés au sol. Ces tracés ne sont pas sécurisés et sont parfois très dangereux comme dans les rues à sens unique pour les voitures, mais à contresens pour les vélos. Par exemple, entre autres, rue des Javaux et rue Jean Macé…

Avec Vivre Eybens, notre intention est de nous attaquer à ces points noirs d’accessibilités et de mobilités douces, en concertation avec les habitants, les usagers, la police municipale, la gendarmerie…, dans le respect du code de la route.
Et sur certains points, des solutions peuvent être apportées rapidement

Partager l’espace public

Enfin, il faut initier des actions visant à diminuer la défiance des automobilistes vis à vis des cyclistes. Et les cyclistes, par leurs comportements, ont aussi un grand rôle à jouer : respect des signalisations, des feux tricolores, des pistes cyclables, des trottoirs, etc… On ne peut pas continuer de vouloir développer la pratique du vélo dans cet état de concurrence. Ce n’est pas le vélo contre la voiture, mais piétons, vélos, autos, ensemble !

Cela passe par le partage de l’espace public, et il y a à faire dans ce domaine… 

 

Rétablir le dialogue…

Nous souhaitons développer ces mobilités à Eybens, avec vous, parce que vous êtes les premiers concernés

Si nous sommes élus, nous commencerons donc par relancer la Commission Accessibilité et rétablir les échanges avec les habitants, les usagers, les collectifs et associations concernés pour procéder à une classification de toutes les voiries, et un état des lieux et des besoins. 

Eybens est une petite ville que nous voulons agréable à vivre. Presque champêtre, elle devrait être le paradis de la marche à pied et du vélo

 

Pour bien vivre Eybens, ensemble, dans un avenir commun.